Histoire

2014

Aniversario de empresa - 80 años LOESER

 

2010

La coopération mondiale s’intensifie

formation de concessions Thomas LOESER en Chine.

2000

Expansion de la gamme de produits

Michael et Thomas Löser développent et améliorent constamment l’offre de machines.

1994

La troisième génération prend la relève.

Thomas et Michael, fils de Waldemar, assument certaines responsabilités au sein de l'entreprise, entre autres la prise en charge du contact client au cours de salons internationaux.

1986

Nouveau logo LOESER

Un logo internationalement lisible sans accents est acquit.

Début de la production de machines pour finitions.

1985

LOESER contribue à la création de livres et dictionnaires dédiés au ponçage.

En plus de cette contribution a une littérature spécialisée, l’entreprise continue à développer les ponceuses à rectification cylindrique.

1976

Développement de la gamme de machines

La deuxième génération, Robert et Waldemar Löser élargit constamment la gamme de machines pour travailler sur diverses formes telles que les surfaces rondes, plates et les ébavurages.

L'accent est mis sur les machines pour le traitement des métaux et autres matériaux. Les machines pour travailler le bois sont misent en retrait.

1974

La deuxième génération prend le contrôle de l'entreprise

Waldemar et Robert Löser sont la deuxième génération à gérer l’entreprise familiale. Ils continuent à élargir la gamme de produits et la clientèle.

1974

Expansion de la production et de l'administration

Le site rue Wormser à Spire est en grande partie construit. Pour augmenter la capacité de production, l’entreprise Loeser déménage en périphérie de Spire. La nouvelle installation rue Bosch à Spire comprend 7000 mètres carrés d'espace couvert et une zone d'exploitation de 25.000 mètres carrés ce qui offre d'excellentes conditions à la production et l'assemblage.

1972

Les bâtiments de l'entreprise et les usines deviennent trop petits.

Le nombre croissant d'employés et la plus large gamme de machines force la conception d'un nouveau bâtiment en périphérie, car l'espace disponible au 96 rue de Wormser est épuisé.

1969

Acquisition de la commercialisation de DYNABRADE en Europe.

Le fils de Ludwig Löser, Waldemar Löser, attribue a DYNABRADE USA un contrat pour plus de 100 pièces de ponceuses à air comprimé.

C’est avec cette transaction que les ponceuses DYNABRADE ont été fabriquées.

1965

Plus de bureaux et d’ateliers de fabrication.

 

1960

Contact étroit avec 3M, États-Unis

Grace aux bonnes relations entretenues avec 3M, un premier bon contact se fait avec Stephan Bader basé aux États-Unis. C’est le début de la production de ponceuses pour le travail des métaux sur le marché européen.

1958

Constante amélioration des ponceuses.

Des solutions sont trouvées pour les divers problèmes trouvés sur les machines.

1953

Construction du premier bâtiment de production à Spire.

Ludwig achète alors un grand terrain au 96 rue Wormser pour y construire un atelier de montage. Le site offre un espace suffisant pour permettre l’expansion des locaux. En 1959, un bâtiment administratif est construit, puis des usines de fabrication en 1963.

1952

Amélioration et développement des machines pour cheville en bois

... pour la coupe et le chanfreinage de chevilles en bois

1950

Développement de machines pour la production de chevilles en bois

Une innovation:

Les chevilles en bois remplacent les clous et les vis nécessaires à l’assemblage des éléments en bois utilisés dans l'industrie du meuble.

Le procédé de fabrication est breveté, et les machines sont exportées dans le monde entier.

1949

Nouveau départ à Spire-Sur-Rhin.

Après la guerre, Ludwig fait construire une usine de construction dédiée aux ponceuses portatives. Elle se situe au 83 rue Wormser, aujourd'hui "Roßsprung" au club sportif de la ville de Spire.

Au premier plan à gauche de l'image se trouve la résidence privée de la Famille de Ludwig Löser. Derrière ce bâtiment se situe les locaux de l'entreprise.

1943

Bombardements de la guerre

Dû aux bombardements, l'ensemble des propriétés privées et les entreprises de Ludwigshafen sont détruites. Ludwig est donc obligé de déplacer la production à Odenwald.

1934

Invention de ELBA, la première ponceuse portable

Brevet pour le premier moteur à rotor interne.

1934

L'ingénieur Ludwig Löser fonde l’entreprise Ludwig Löser Maschinenfabrik le 1er juillet 1934 à Ludwigshafen.

C’est un ingénieur agile, un entrepreneur inventif mais Ludwig est aussi un athlète couronné de succès dans la course 100m. (Champion d'Allemagne en 1926, à 10,6 secondes !)

Ses principes et son hygiène de vie se retrouvent dans son entreprise, selon lui : “celui qui réussit dans le sport, réussira aussi dans la vie”